Archives du mot-clé Médiation

La communication à l’épreuve et au secours de la santé au travail : regards académiques sur la prévention des risques professionnels

Thématiques : ditorialisationntelligence

JOURNEE D’ÉTUDES DICEN-IDF – 20 JUIN 2019 – 9H30 / 17H

Programme complet : 2019_JournéedétudesDICEN-Idf_CommunicationSantéTravail_20juin2019V3

Pour plus de détails pratiques et mieux connaître le programme et les objectifs de la journée, téléchargez le pdf ci-dessus. Inscription gratuite et obligatoire. La priorité est donnée aux membres du DICEN-Idf, ainsi qu’aux adhérents des organisations partenaires. Merci de confirmer votre présence avant le 8 juin à l’adresse: UPEM.DICEN.ComSST20juin @ gmail.com UPEM.DICEN.ComSST20juin@gmail.com

9h30 Mot d’accueil, Christian Bourret (UPEM, DICEN-Idf)

Conférence introductive : Histoire des regards académiques sur les communications au travail et le management, la construction de problèmes et de solutions, Pierre Delcambre (Univ. de Lille, GERIICO)

10H30/12H30 L’INFORMATION SUR LA SANTE AU TRAVAIL

Paysage et usages des sources d’information sur les risques professionnels, Séverine Hanriot-Colin (ingénieur de prévention, OPPBTP), Héloïse Ducrocq (formatrice HSE, professeur de l’EN de Biotechnologies)

Fabriquer et diffuser des fiches-métiers sur les risques professionnels d’une association de médecins du travail et de préventeurs, Pierrette Trilhe, Gérard Gâches et Daniel Thuaire pour Bossons futé

Le travail invisible derrière les fiches Bossons-futé, Étudiants de la Licence professionnelle QHSSE encadrés par Eloria Vigouroux-Zugasti (UPEM-Ifis)

Les articles sur la SST sur le wikipedia francophone : ‘convergence agonistique’ entre communication institutionnelle et vulgarisation scientifique d’utilité publique, Marie-Noëlle Doutreix (Univ. de Lorraine-Metz, CREM), Lucile Desmoulins (UPEM-Ifis, DICEN-Idf)         

Pause déjeuner : 12h30/14h

14H /17H COMMUNICATION, SANTE PHYSIQUE ET PSYCHIQUE AU TRAVAIL

Une approche communicationnelle de la santé au travail ? Autour de la sortie du n°106 de la Revue Sciences de la sociét, Laurent Morillon (Univ. de Toulouse, LERASS, animateur de l’équipe Organicom et de l’axe santé)

Techniques d’influence et de communication dans le domaine de la prévention des risques professionnels : quels usages, et pour quelles fins ?, Odile Camus & Virginie Althaus (Univ. de Rouen, CRFDP, équipe Risques Psycho-Sociaux)

Miser sur le levier de la promesse de QVT et de bien-être en entreprise pour recruter des profils « digital natives », Camille Coulon, Sarah Brémond (étudiantes Master 2 IE-ILMS, UPEM-IFIS)

Performance économique dans les approches et démarches Qualité de Vie au Travail, Lucile Desmoulins (UPEM-Ifis, DICEN-Idf)

Séminaire Dicen : Le triangle de l’intelligence à l’ère numérique: Remédier Franklin Ford

Thématiques : ditorialisationesponsable de la thématiqueublicationata

Le 27 février, présentation du chercheur canadien Dominique Trudel[1] au Cnam d’une intervention : « Le triangle de l’intelligence à l’ère numérique: Remédier Franklin Ford ».
Gratuit, sur inscription : https://www.eventbrite.fr/e/billets-seminaire-dicen-le-triangle-de-lintelligence-a-lere-numerique-remedier-franklin-ford-56703070410


Dominique Trudel

Dominique Trudel


 

Ses recherches, ancrées en sciences de l’information et de la communication, abordent des problématiques info communicationnelles très présentes au laboratoire Dicen (analyse de médias sociaux, valorisation de données, archivistique, médiation, archive mémorielle…), qui peuvent entrer en résonance avec les thématiques « Éditorialisation, patrimonialisation, autorité » et « Data, médiation, valorisation ».

Son projet de recherche actuel porte sur les travaux de Franklin Ford (1849-1918) [2], philosophe, essayiste et journaliste qui fut un proche de John Dewey avec qui il élabora le projet journalistique Thought News. L’originalité de la démarche consiste en un travail de ré-éditorialisation et de remédiation des écrits du penseur au moyen d’un bot micro-blogueur sur Twitter[3].

Le triangle de l'intelligence de Franklin Ford

Le triangle de l’intelligence de Franklin Ford

Anatomy of a bot

Our « bot » is a couple of simple Python scripts. It feeds on textual data, the collection of which required a fair amount of legwork: we have patiently gathered what we could find of Ford’s written production, thanks to the magic of inter-library loan; and digitized it with the help of high-tech marvels such as dusty microfilm scanners and smartphone OCR apps.
@franklinfordbot’s home in Montreal

A first script parses that textual data into sentences that are subsequently filtered according to a list of keywords (which is indebted to our close reading of the texts). Going from distant to close reading, we then proceed to read all those sentences and edit them slightly for readability and to make sure that they fit with Twitter 140-character format. A second script then tweets the selected sentences, at random intervals, geolocated with the pieces of information we could assemble from Ford’s biography (for instance, excerpts from his correspondence with Holmes are tagged with the GPS coordinates of Columbia University; snippets from the Draft of Action, with that of the University of Michigan campus at Ann Arbor).

A complete list of the sources used is available here , and it will be updated along the way.

Les chercheurs en info-doc, plus généralement en info-com, ceux en Histoire des sciences, les curieux de toutes sortes sont les bienvenus à ce séminaire du laboratoire.
[1]
Dominique Trudel est McF au Département des arts et lettres de l’Université du Québec à Chicoutimi où il enseigne dans le domaine des médias émergents. Ses recherches portent notamment sur l’histoire de la recherche en communication, sur l’histoire des médias et les théories médiatiques.
[2] https://www.franklinford.org/about-1
[3] id Twitter: @franklinfordbot , documentation du projet https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/21670811.2018.1514273

Publication : La médiation des mémoires en ligne. Les Cahiers du numérique vol 12/3

 

La médiation des mémoires en ligne
sous la direction de Rémy Besson, Claire Scopsihttp://lcn.revuesonline.com/resnum.jsp?editionId=3147
 LISTE DES ARTICLES POUR LE VOL 12/3 – 2016
Sommaire  [GRATUIT]
– pp.5-6
Les auteurs  [GRATUIT]
– pp.7-8
Introduction  [GRATUIT]
Rémy BESSON, Claire SCOPSI – pp.9-13
Mise en exposition et mobilisation numériques des mémoires des bastides du sud-ouest
Jessica DE BIDERAN, Patrick FRAYSSE – pp.15-29
Stimuler la patrimonialisation socio-culturelle par des plateformes du web. Étude de cas du site lyonnais de Montluc
Christine MICHEL, Marie-Thérèse TÉTU, Pierre-Antoine CHAMPIN,, Laetitia POT – pp.31-50
Enregistrement et diffusion numérique de témoignages. Approche historiographique et exemple en contexte muséal
Alain LAMBOUX-DURAND – pp.51-73
Mémoires végétales informatisées. Ou comment les banques d’archives orales en ligne transforment les modalités de la transmission
Maëlle MÉRIAUX – pp.75-91
Mémoires d’une culture vidéoludique sur la plateforme YouTube. Expériences de vidéastes amateurs et patrimonialisation du jeu vidéo
Boris URBAS – pp.93-114
Les mémoires de l’immigration maghrébine sur le web français de 1999 à 2014
Sophie GEBEIL – pp.115-138
Archivage de répétitions et médiations du spectable vivant. Le cas du projet spectable en ligne(s)
Joëlle LE MAREC, Nicolas SAURET – pp.139-164
Summary/Abstracts  [GRATUIT]
– pp.165-168

 

2eme Séance Séminaire Fabriques de mémoires

Le Dicen-idf  Cnam Paris (EA 7339) a le plaisir de vous annoncer la 2ème séance du séminaire fabriques de mémoires (fab’mem) consacré aux méthodes et techniques des collectes de mémoires à l’ère numérique.

Le Mardi 22 Septembre  2015,  16h30-19h00
Au Conservatoire des Arts et Métiers,
Amphi C (Abbé Grégoire ) !!!!ATTENTION salle susceptible de changer !!!!!!!!!!!!!
292 rue Saint Martin – 75003 Paris M° Arts et Métiers ou Réaumur-Sébastopol

Accès libre, merci de confirmer votre inscription à : claire.scopsi@cnam.fr

 Invitée : Michèle Gellereau* :  De la collecte de la mémoire des amateurs aux pratiques de médiation : témoignages autour des objets de guerre en musée, l’exemple des projets TEMICS et TEMUSE 14-45″.

 *Professeur émérite en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lille3. Membre du laboratoire GERiiCO.

Par  « collectes de mémoires, nous désignons toute action individuelle ou collective visant à recueillir des témoignages du passé ou du présent pour les conserver, les partager, les transmettre, les mettre en valeur.

En raison de plusieurs facteurs ( popularité des matériels de captation numérique, développement du concept de patrimoine immatériel par l’UNESCO, émergence des applications de gestion de contenu et de publication multimédia sur le web), de nombreuses collectes sont lancées par des professionnels des archives, des musées ou des bibliothèques, des professionnels indépendants (historiens privés, « écrivains publics », biographes) ou des amateurs dans le cadre de projets associatifs ou familiaux.

Ces collectes peuvent être patrimonialisées par des institutions comme le sont par exemple les films de famille (Ciclic, Cinémathèque de Bretagne), ou la galerie des dons  du Musée de l’histoire de l’immigration à Paris où « chaque visiteur souhaitant confier le parcours migratoire de sa famille est invité à offrir au musée une part de son histoire personnelle, qu’elle soit individuelle ou collective, intime et singulière. »

Elles peuvent être valorisées pour créer des expositions, documentaires, livres ou animations artistiques, ou s’intégrer la scénographie d’un musée.

Avec Michèle Gellereau, nous nous interrogerons sur le rôle des amateurs et collectionneurs d’objets et leur relation avec l’institution mémorielle ou patrimoniale. Quel rôle jouent-ils dans la conservation et la sauvegarde des objets, la transmission du sens attaché aux objets, et la médiation entre le public et l’institution ?

Colloque Document numérique et Société

Le programme du Colloque Document numérique et Société, organisé par des membres du laboratoire DICEN en collaboration avec l’Université de Zagreb (Croatie) et avec le soutien du LabEx HASTEC et du CNAM, aura lieu le 29 et 30 avril 2013 à l’Université de Zagreb.

Programme et informations pratiques sur le site du colloque.

Depuis 2006, la conférence « Document numérique et Société » s’est donnée pour mission d’apporter des éclairages sur les dimensions économiques et sociétales de la notion de « document numérique » à travers l’observation de la boucle reliant la production à la réception, de l’analyse de l’offre à celle des usages.

Après avoir favorisé en 2008 les observations et les retours des pratiques de terrain mais aussi les réflexions plus théoriques sur les concepts et les modèles qui continuent de renouveler l’étude du champ documentaire, la conférence de 2010 avait choisi d’approfondir la dimension politique du document.

Cette conférence se focalisera sur la diversification de la fonction médiation qui consiste à mettre en relation des ressources et des usagers en revenant sur trois moments du Web (Web 1, portail « read only », Web 2, plateforme participative « read and write » et Web 3, écosystème informationnel de « linked data »). De nouvelles facettes aux métiers (curation, animation de communautés) viennent renforcer le rôle éditorial dans la recherche et la communication des ressources, la construction et la présentation des collections, la mise à disposition des archives numériques.

RESPONSABLES

Mihaela Banek Zorica (Zaghreb University)

Joumana Boustany (Paris Descartes University)

Evelyne Broudoux (Cnam, Paris)

Ghislaine Chartron (Cnam, Paris)