Archives pour la catégorie Actualités

Les ateliers du FabPart Lab : automne 2021

Pour cette rentrée, le FabPart Lab ouvre enfin ses portes et vous accueille en présentiel à l’Université Paris Nanterre aux séances d’atelier et à la permanence hebdomadaire.
Une diffusion vidéo sera maintenue pour les ateliers.

Les ateliers se déroulent au bâtiment Weber à l’Université Paris Nanterre.

Programme des ateliers FabPart Lab pour l’automne 2021

Plus d’informations sur le site fplab.parisnanterre.fr.

Le FabPart Lab explore et met en œuvre la fabrique de la participation du Labex Les passés dans le présent.
Il est un lieu de rencontre, d’échange et d’expérimentation autour de la participation, de la médiation et de la valorisation numériques des mémoires et des patrimoines dans le cadre du Labex Les passés dans le présent et plus largement au sein de monde académique et professionnel de la culture. Les activités du FabPart Lab visent à construire une réflexivité autour de toutes les phases d’un projet : conception, collecte des données, modélisation et documentation, traitement, valorisation et diffusion.

Le FabPart Lab est réalisé dans le cadre du labex Les passés dans le présent et a donc bénéficié de l’aide de l’État géré par l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (référence ANR-11-LABX-0026-01).

7th ECIL conference – online 20-23 September 2021

Thématiques : ntelligenceublication

Information Literacy in a Post-Truth Era being the main theme, ECIL aims to bring together researchers, information professionals, media specialists, educators, policy makers and all other related parties from around the world to exchange knowledge and experience and discuss recent developments and current challenges in both theory and practice.

The European Conference on Information Literacy (ECIL) is organized by the Department of Information Management of Hacettepe University, Department of Information and Communication Sciences of Zagreb University and the Information Literacy Association. This year the conference is co-organized by University of Bamberg.

DICEN-IdF is sponsor of the 2021 edition. Find the preliminary programme at https://www.conftool.com/ecil2021/sessions.php

For further informations please contact Joumana Boustany : joumana.boustany@u-pem.fr

Parution de l’ouvrage « Les labs internes : de l’innovation au design »

Thématique : oopération

Cet ouvrage présente les résultats intermédiaires du programme de recherche « Observatoire des labs d’Innovation » né de la collaboration initiée depuis plusieurs années entre le collectif Codesign-it et le Conservatoire national des arts et métiers (au laboratoire Dicen, Manuel Zacklad, Béa Arruabarrena et Naïk Guezel).

Après un historique de l’émergence des labs internes dans les grandes entreprises et une présentation de la démarche de recherche intervention, il introduit une typologie des innovations qu’ils contribuent à faciliter (produit-service, organisationnelle, managériale, collaborative). Il présente ensuite l’originalité de la production de cette innovation analysée comme basée sur une plateforme d’innovation expérientielle dédiées à la résolution des problèmes de conception. Enfin, il présente une typologie des activités de design mises en œuvre par les labs pour permettre la résolution de ces problèmes de conception : design de solution, de relation et de milieu.

Il sera bientôt disponible en ligne ou dès à présent en version papier.

Les labs internes

Protection sociale, santé et territoires à l’ère numérique : Essai d’une lecture SiC

Thématiques : oopérationntelligence

Séminaire des axes Coopération et action collective médiatisée et Intelligence économique, décision & Territoires.Mardi 15 juin 2021, de 14h00 à 17h30 sur zoom.

Quel paradigme info-communicationnel numérique préside à la notion de protection sociale en France ? Nous discuterons des apports de l’anthropologie sur l’aménagement des politiques publique en matière de protection et des recherches en santé plus généralement et notre approche en communication organisationnelle qui peut combiner les trois dimensions Protection sociale-Résilience-Territoire(s). Nous sommes attachés à un double positionnement d’interdisciplinarité autour des SIC et de transdisciplinarité (intégrer les connaissances des acteurs de terrain et les « savoirs expérientiels » des professionnels, des bénéficiaires, des aidants. Les concepts mobilisés sont interaction, écosystèmes, intelligence territoriale, dispositifs, confiance organisationnelle, relations numériques (vs intelligence numérique).

Pour obtenir le lien zoom, merci d’adresser un mail à dicenidf.labo@gmail.com

21 juin 2021 – Le web-documentaire : une valorisation narrative des archives

Thématique : ditorialisation

Logo du séminaire Nouveaux Paradigmes de l'archive

Séminaire  Les Nouveaux Paradigmes de l’Archive

Lundi 21 juin 2021 9h30-12h30  en visio-conférence.

Inscription auprès de claire.scopsi@lecnam.net

Le web-documentaire : une valorisation narrative des archives

Le web-documentaire s’est installé dans le paysage médiatique. Comment le secteur du patrimoine aborde-t-il ce genre éditorial et pour quel objectif? Quelles sont les méthodes, les options de narration, les bonnes pratiques et les formations.

9h30 Clothilde Roullier (Archives nationales) : Prologue. « Valoriser les archives par le web-documentaire ou valoriser les archives par l’exposition ? ».

9h40 Evelyne Broudoux (Maîtresse de conférences-HDR au Dicen-IDF Cnam Paris). « Panorama et actualité du web-documentaire d’archives ».

10h10 Clément Puget (Maître de conférences en Cinéma et audiovisuel à l’Université de Bordeaux-Montaigne, historien de formation et coresponsable du Master parcours « Documentaire et archives », membre de l’unité de recherche CLARE – ARTES (EA 4593) membre du Groupe d’Etudes sur la Guerre (GER)) : « Webdocumentaire et Histoire, enjeux et perspectives à travers les exemples d’ »Apocalypse. 10 destins » et « 17.10.61 »».

10h40-10h50 pause

10h50 Hélène Fleckinger (Historienne du Cinéma, ESTCA, Université Paris 8): « Les « Leçons de cinéma » du Festival international de films de femmes de Créteil. Réflexions sur un projet en cours de valorisation d’archives orales de femmes de cinéma par la réalisation d’un web-documentaire ».

11h20 Ambre Payen-Gallen (Archiviste. Mission des archives et du patrimoine culturel conjointe aux ministères chargés de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur): « Archives publiques, médias sociaux et contenu vidéographique (2011-2019) : une médiation adaptée ?, présentation de la démarche de recherche et des conclusions du mémoire réalisé dans le cadre du Master 1 Archives d’Angers ».

Animation : Clothilde Roullier et Evelyne Broudoux

Séminaire Les Nouveaux Paradigmes de l’Archive,

 

Lundi 21 juin 2021 9h30-12h30

en visio-conférence.

 

Inscription auprès de claire.scopsi@lecnam.net

 

Le web-documentaire : une valorisation narrative des archives

 

Le web-documentaire s’est installé dans le paysage médiatique. Comment le secteur du patrimoine aborde-t-il ce genre éditorial et pour quel objectif? Quelles sont les méthodes, les options de narration, les bonnes pratiques et les formations.

 

9h30 Clothilde Roullier (Archives nationales) : Prologue. « Valoriser les archives par le web-documentaire ou valoriser les archives par l’exposition ? ».

9h40 Evelyne Broudoux (Maîtresse de conférences-HDR au Dicen-IDF Cnam Paris). « Panorama et actualité du web-documentaire d’archives ».

10h10 Clément Puget (Maître de conférences en Cinéma et audiovisuel à l’Université de Bordeaux-Montaigne, historien de formation et coresponsable du Master parcours « Documentaire et archives », membre de l’unité de recherche CLARE – ARTES (EA 4593)) : « Webdocumentaire et Histoire, enjeux et perspectives à travers les exemples d’ »Apocalypse. 10 destins » et « 17.10.61 »».

 

10h40-10h50 pause

10h50 Hélène Fleckinger (Historienne du Cinéma, ESTCA, Université Paris 8): « Les « Leçons de cinéma » du Festival international de films de femmes de Créteil. Réflexions sur un projet en cours de valorisation d’archives orales de femmes de cinéma par la réalisation d’un web-documentaire ».

11h20 Ambre Payen-Gallen (Archiviste. Mission des archives et du patrimoine culturel conjointe aux ministères chargés de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur): « Archives publiques, médias sociaux et contenu vidéographique (2011-2019) : une médiation adaptée ?, présentation de la démarche de recherche et des conclusions du mémoire réalisé dans le cadre du Master 1 Archives d’Angers ».

Animation : Clothilde Roullier et Evelyne Broudoux

 

Les captations des sessions 2019 et 2020 sont librement consultables sur le site. https://nparchive.hypotheses.org/

Colloque Territoire(s) & Sécurité(s)

Thématique : ntelligence

3 juin 2020 de 9h30 à 18h sur zoom. Organisé par le Centre de recherche de l’École de la gendarmerie nationale (CREOGN), l’Université Gustave Eiffel et le laboratoire DICEN-IdF.

Destiné aux chercheurs de toutes les disciplines en France ou à l’étranger ayant travaillé ou travaillant sur la sécurité des territoires, ce colloque vise à encourager la diversité des approches en mêlant les expériences de terrain et les recherches autour de la notion de sécurité. Il s’agit d’ouvrir les communications possibles aux divers sens que peut prendre le terme de « sécurité », dans ses dimensions prospectives et rétrospectives.

Le défi de notre temps est bien là : penser tout à la fois les réseaux virtuels, l’identité territoriale et les nouveaux territoires de la sécurité.

Inscription gratuite mais obligatoire sur : https://cts-2021.sciencesconf.org/registration

Pour consulter le programme de la journée : https://cts-2021.sciencesconf.org/resource/page/id/2

Séminaire de l’axe Data, médiation, valorisation

Thématique : ata

Au Cnam – 14h00 – 17h00 (possiblement sur Zoom) S’inscrire

Inscription obligatoire

Le séminaire « data, médiation, valorisation » du Laboratoire DICEN-IdF se tiendra le 2 juin prochain au CNAM. Il portera sur les travaux de collecte, de qualification, d’analyse, de valorisation et de visualisation de données.L’objectif est d’aborder les données sous plusieurs angles : la donnée elle-même, ses usages et bien sûr les enjeux sociétaux qui y sont liés : droit, éthique, morale…

Chaque présentation durera environ 15-20 minutes suivi d’échanges avec les participants.

Journée d’étude – Valorisation sur HAL de la production des laboratoires dans l’environnement de la science ouverte

Thématique : ublication

Journée de recherche co-organisée par le laboratoire GERIICO, Université de Lille, le laboratoire DICEN-IDF-CNAM et le GIS Réseau URFIST

La journée est dédiée à l’analyse de l’utilisation de HAL par les unités et communautés de recherche. L’équipe du projet HAL/LO présentera ses analyses et enquêtes en cours ; d’autres interventions porteront sur les pratiques des chercheurs, sur le dépôt des revues en SHS et sur le cadre politique de la voie verte de l’Open Access. Le CCSD de son côté participera à la journée en présentant son projet de développement. L’objectif de cette journée est de discuter les résultats des différentes études sur HAL, d’échanger sur les pratiques individuelles et institutionnelles, et d’ouvrir de nouvelles pistes et perspectives pour de futures recherches sur les archives ouvertes.

La journée aura lieu en visio-conférence via Zoom le 6 mai 2021, de 9h30 à 16h30. Le lien de connexion sera envoyé à la suite de l’inscription.

Programme et inscriptions :  https://sygefor.reseau-urfist.fr/#/training/9112/10538

Les nouvelles formes entrepreneuriales et leurs dispositifs collaboratifs

Thématiques : oopérationponsable de la thématique

Cycle de séminaires :

  • 16 Mars – De nouvelles formes managériales et entrepreneuriales ?
  • 18 Mai – Enjeux de l’évaluation de la performance et de l’impact social
  • 1er Juillet – Les dispositifs collaboratifs à vocation
  • 30 Septembre –  ESS : évaluation ? L’ESS bousculée et repensée ?

Séminaires « Les nouvelles formes entrepreneuriales et leurs dispositifs collaboratifs » (en savoir plus...)

Séminaire 1 – 16 Mars (14h-18h) : De nouvelles formes managériales et entrepreneuriales

Présentation

De nouvelles formes entrepreneuriales et leurs dispositifs collaboratifs cherchent à répondre en se réinventant, aux enjeux actuels suscités par l’urgence écologique et la montée des inégalités. Face au défi écologique, inédit dans l’histoire humaine, et aux problématiques sociales et technologiques, le capitalisme néolibéral a commencé à être remis en question depuis une décennie. Les nouvelles formes de contestation utilisent des dispositifs originaux, éloignées de celles promues traditionnellement par les partis et les syndicats ; Occupy WallStreet, los “Indignados”, la remunicipalisation de l’eau notamment à Naples, l’occupation de la place Taksim à Istanbul, les printemps arabes, le mouvement des Gilets Jaunes, Extinction Rébellion, etc. proposent des critiques acerbes du fonctionnement de l’économie et des entreprises contemporaines (Sitrin & Azzellini, 2014) vers des formes démocratiques “sauvage” (Lefort, 1961) ou “insurgente” (Abensour, 2004).

Paradoxalement, ces mouvements contestataires, voire insurrectionnels, surgissent à une époque de diversification et de profusion de formes organisationnelles alternatives et le retour du concept d’utopie (Bregman, 2017; Picard & Lanuza, 2016) :

– Création de dispositifs gestionnaires socio environnementaux pour les entreprises commerciales : Responsabilité sociale des entreprises/organisations, label B Corp, Entreprise à Mission, l’agrément ESUS, etc.

– Regain d’intérêt pour des formes alternatives d’entreprise et d’entrepreneuriat : retour de la thématique des communs (Coriat, 2010; Dardot & Laval, 2015), renouveau des entreprises de l’économie sociale (SCIC, SCOP), développement d’une économie plurielle (Aznar & Faugère, 1997; Laville & Cattani, 2006) et solidaire (Laville, 2016), forme d’entrepreneuriat social, social business, économie de la fonctionnalité (Gaglio et al., 2011), etc.

– Médiatisation de nouvelles formes managériales post autoritaires (Picard, 2015) : sociocratie, holacratie, entreprises libérées, entreprises opales, etc. portée par des nouveaux gourous du management (Robertson, Laloux, Getz).

Des expérimentations émergent au sein de l’ESS. Elles accentuent cependant les contradictions sous-jacentes et déjà présentes (Draperi, 2010), ce qui entrave aujourd’hui toute tentative de penser une théorie générale de l’économie sociale et solidaire (Draperi, 2012; Hiez & Lavillunière, 2013; Laville, 2016).

En effet, si les discours généraux qui cadrent les doctrines ne sont pas ancrés dans des dispositifs d’action précis ils ont souvent peu d’effets, voire ils se retournent contre l’intention de leurs promoteurs.

Les travaux en sciences humaines et sociales et notamment en sciences de l’information et de la communication (SIC) invitent ainsi à ne jamais séparer la question de l’activité ou de la pratique, celle de la transformation des individus et des collectifs et celle de l’aménagement des milieux d’activités dans leurs dimensions techniques, notamment numérique, spatiale et temporelle. .Ces approches peinent à prendre en considération les travaux qui montrent l’importance de la prise en compte des “effets de dispositifs” (Pernet et al. 2017) pour expliquer les changements de “régime de conversation” qui rendent possible la transition (Zacklad 2020). Ceux-ci s’appuient de manière fortement intriquée sur trois types de dispositifs :

Front Page

– info-communicationnels matériels, permettant l’accès aux conversations

–  signifiants, permettant le partage du sens et de la signification

– narratifs/cognitifs permettant l’engagement dans l’action.

Ainsi la question des pratiques démocratiques qui permettent la constitution de collectifs soudés, par exemple, ne peut pas être séparée des questions de l’asymétrie d’information. Celle-ci est le plus souvent relative aux problèmes à traiter, notamment ceux des métiers et de leurs contraintes comme à ceux de la répartition de la valeur. De même, les enjeux du métier comme ceux des pratiques délibératives ne peuvent être séparés de celles des dispositifs collaboratifs qui permettent le partage des informations et des connaissances comme celui des émotions et de la reconnaissance mutuelle des intervenants. C’est le propre des innovations sociales que de proposer de nouvelles modalités d’action et d’intervention au plan politique, cognitif et pratique.

Cependant, les frontières entre ces pratiques restent aujourd’hui floues et les relations entre les formes alternatives sont encore aujourd’hui peu étudiées par la littérature (un travail sur la RSE au sein de l’ESS a ainsi été initié par le RIUESS).

L’objectif de ce séminaire est d’ouvrir un débat à la fois académique et professionnel :

– Comment ces courants et de ces pratiques entrent ils en relation ?

– Sont-ils complémentaires ou bien contradictoires ? • Par quels dispositifs s’inscrivent-ils dans le réel organisationnel et managérial ?

– Dans quelle mesure de tels dispositifs viennent questionner les conceptions traditionnelles de l’entreprise et de l’organisation du travail ?

– Ces formes peuvent-elles être de véritables sources de transformation ou restent-elles de simples effets de mode ?

UNIVCAMP 2021 – 10 ans de collaboration et de co-fabrication

Thématique : ntelligence

UNIVCAMP est un événement annuel proposés par les étudiants des Masters en Management de l’innovation – Immobilier tertiaire (Master MIPI) –  Numérique (Master MITIC) en collaboration avec d’acteurs publics ou privés dans une logique d’open innovation.

Les partenaires 2021 sont :  Natixis, l’Université Gustave Eiffel, SPIE facilities, BNP Paribas, la Fondation du Sport Français, Seine et Marne Attractivité, Ville de Noisy-le-Grand, Sodexo-Adecco, Ceetrus et Engie Solutions.

UNIVCAMP est l’occasion de découvrir de nouveaux services imaginés par la nouvelle génération, d’échanger autour des vidéos, présentations, maquettes, prototypes, business model et de repérer les talents de demain.

Vous découvrirez 10 nouveaux services qui créent ou consolident des rapports vertueux entre les personnes au niveau d’un écosystème : territoire, ville, quartier, ensemble de bâtiments, bâtiment.  Repris sous le terme d’urbanité, les finalités des services imaginés par la promotion 2021 se définissent autour de 3 thèmes cette année :

  • prendre soin de tous – inclure tous les publics
  • écouter – prendre en compte les besoins de chacun
  • respecter la planète comme déjà l’année dernière !

La 10ème édition d’UNIVCAMP se tiendra pour la 2ème année à distance le jeudi 15 avril 2021 de 10h à 12h.

Il suffit de s’inscrire pour recevoir un peu avant l’évènement le lien de connexion

https://www.weezevent.com/univcamp-2021-10eme-edition

Retrouvez tous les projets sur https://www.univcamp.fr/