Le laboratoire Dicen-IDF (EA 7339)

Le laboratoire Dicen-IDF (Dispositifs d’Information et de Communication à l’Ère Numérique – Paris, Ile-de-France) est une unité de recherche multi-tutelles entre le Conservatoire National des Arts et Métiers, l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et l’Université Paris-Ouest Nanterre La DéfenseEn savoir plus… (voir l’organigramme et les écoles doctorales)

 


    • Axe 2 : Publication, communication et accès aux savoirs
    • Responsable : Ghislaine Chartron
    • I2D_2016_02
      À la une
    • Parution d’un numéro de la revue I2D, avec un dossier thématique sur le Web de données
      Parution d’un numéro de la revue I2D, avec un dossier thématique sur le Web de données sous la co-direction de Gérald Kembellec et Camille Claverie pour l’ADBS. DOSSIER. Web de données et création de valeurs : le champ des possibles, Dossier réalisé sous la direction de Camille PRIME-CLAVERIE (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) et Gérald KEMBELLEC (Cnam), introduction page(s) 28 à 29 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 1 – WEB DE DONNÉES, UN ENJEU POUR LES BIBLIOTHÈQUES, page(s) 30 à 41 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 1 – Le web de données en contexte bibliothécaire, Gérald KEMBELLEC, page(s) 30-31 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 1 – Comprendre les standards du web de données, Bruno MENON, page(s) 32-34 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 1 – De la SDN à la Nuit debout : les métadonnées et les enjeux de gouvernance internationale, Vincent BOULET, page(s) 35-36 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 1 – Web de données et bibliothèques : l’évolution du modèle d’agrégation des données, Emmanuelle BERMÈS, page(s) 37 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 1 – Démarche et usage de données liées pour le registre ReLIRE, Benjamin DUHAMEL, page(s) 38-39 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 1 – Des APIs Istex et Base pour les bibliothèques d’enseignement supérieur de Saint-Étienne, Caroline BRULEY, David VARENNE, page(s) 40-41 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – WEB DE DONNÉES, CULTURE ET RECHERCHE, page(s) 42 à 53 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – Linked science et web de données, Camille PRIME-CLAVERIE, page(s) 42-43 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – Isidore Suggestion, des recommandations de lecture pour les blogs de science, Stéphane POUYLLAU, page(s) 44 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – Des textes augmentés avec les données du Web, Thomas FRANCART, page(s) 45 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – Le développement du web des données culturelles. Les enjeux pour le ministère de la Culture et de la Communication, Bertrand SAJUS, Marie-Véronique LEROI, page(s) 46-47 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – L’enjeu du web de données pour les éditeurs, Jean-Paul JORDA, page(s) 48 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – L’enjeu du web de données pour l’édition scientifique, Lise VERLAET, Hans DILLAERTS, page(s) 49 Web de données et création de valeurs : le champ des possibles. Pôle 2 – DBpédia.fr : retour sur la publication de données de la culture française, […]
    • Axe 3 : TIC et innovations de services, intelligence économique et territoriale
    • Responsable : Christian Bourret
    • À la une
    • Avatars jouables et environnements temps réels : quels partages à l’intersection des mondes ?
      JEUDI 17 MARS 17H30-20H30 CNAM, 2 RUE CONTE, SALON D’HONNEUR Dans le cadre du programme Confluence « Avatar interactif en réalité virtuelle » http://www.hesam.eu/blog/2015/06/19/avatar-immersif-en-realite-simulee/ Les avatars sont des figures potentiellement fédératrices en ce qu’ils conjuguent divers enjeux d’usage collectif, avec de nouvelles interactions professionnelles ou de loisirs et des questions identitaires plus personnelles. En rassemblant des publics et en invitant des points issus aussi bien du grand public que des spécialistes, ce séminaire offre un moment de partage propice à la construction d’une autre culture commune du numérique. Inscription : https://www.eventbrite.fr/e/billets-avatars-jouables-et-environnements-temps-reels-quels-partages-a-lintersection-des-mondes-22742172450 Public(s) visé(s) : Chercheurs, mastérants, professionnels de la création 3D, du design, de la communication, amateurs du numériques  
    • Axe 4 : Traçabilité, identités et mémoires numériques
    • Responsable : Louise Merzeau
    • logo-editorialisation
      À la une
    • Séminaire Écritures numériques et éditorialisation
      Les technologies numériques ont profondément changé notre culture. Il ne s’agit pas simplement de nouveaux outils mis à notre disposition : les pratiques numériques ont modifié notre façon d’habiter le monde. L’analyse du monde numérique doit donc être en premier lieu une réflexion sur la culture numérique et non seulement sur les outils. Pareillement, avec le changement des supports, des modalités de publication, des mécanismes de visibilité, d’accessibilité et de circulation des contenus, c’est l’ensemble de notre rapport au savoir qui se trouve remis en question. En particulier, dans l’espace d’action qu’est aujourd’hui Internet, l’écriture occupe une place centrale. L’espace du web est un espace d’écriture. Interroger les pratiques d’écriture à l’ère numérique devient donc fondamental. Qu’est-ce qu’écrire ? Quelles sont aujourd’hui les modalités de l’écriture ? Quels sont les dispositifs de structuration et d’agencement des contenus en ligne ? Que devient l’auteur ? Quels modèles économiques faut-il imaginer ? Autant de questions auxquelles le séminaire voudra apporter réponse, en développant une réflexion théorique qui s’appuiera sur l’examen d’un certain nombre de cas d’étude significatifs dans le domaine des pratiques de l’écriture numérique. L’équipe de recherche responsable du séminaire a été fondée en 2008 par Gérard Wormser et Marcello Vitali Rosati. Le laboratoire Dicen-IDF, dans le cadre des travaux de l’axe 4, a rejoint l’organisation et l’animation du séminaire depuis la rentrée 2015. L’activité du séminaire a contribué à la définition et à la diffusion du terme « éditorialisation ». Éditorialisation : Ensemble des pratiques d’organisation et de structuration de contenus sur le web. Ces pratiques sont les principes de l’actuelle production et circulation du savoir. La différence principale entre le concept d’édition et celui d’éditorialisation et que le dernier met l’accent sur les dispositifs technologiques qui déterminent le contexte d’un contenu et son accessibilité. Toutes les séances sont conduites en duplex avec l’université de Montréal, et le séminaire recourt au dispositif PolemicTweet, qu permet de suivre le fil Twitter, de le catégoriser et le synchroniser avec la captation vidéo. Programme Le site du séminaire les archives PolemicTweet du séminaire