Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
seminaire:18:programme [2018/04/10 10:26]
admin [Atelier 4]
seminaire:18:programme [2018/05/14 12:17] (Version actuelle)
90.44.196.239 [Atelier 5]
Ligne 91: Ligne 91:
 Organisateurs : Emmanuel Château-Dutier & Enrico Agostini Marchese Organisateurs : Emmanuel Château-Dutier & Enrico Agostini Marchese
  
 +  * Texte à annoter : “Une nouvelle feuille de route” de Louise Merzeau (Medium, 2007). https://​hyp.is/​BGP6UDRNEei8prOf7AgZ8g/​www.cairn.info/​revue-medium-2007-4-page-3.htm (Hypothesis est ouvert par défaut)
 +  * [[https://​mypads.framapad.org/​mypads/?/​mypads/​group/​edito17-18-8y6xot7v6/​pad/​view/​edito18-atelier-4-10avr-2018-br6xut79s|Prise de note]]
 +
 +==== Texte d'​orientation de la séance ====
 en préparation du quatrième atelier Edito18, Enrico Agostini Marchese et Emmanuel Chateau-Dutier nous proposent de travailler autour de l'​article "Une nouvelle feuille de route" de Louise Merzeau (Medium, 2007) pour introduire notre second volet Territoire, espace, architecture. en préparation du quatrième atelier Edito18, Enrico Agostini Marchese et Emmanuel Chateau-Dutier nous proposent de travailler autour de l'​article "Une nouvelle feuille de route" de Louise Merzeau (Medium, 2007) pour introduire notre second volet Territoire, espace, architecture.
  
Ligne 102: Ligne 106:
  
 En prenant l’article de Louise comme exemple d’une analyse globale, nous souhaitons articuler la séance autour des questions suivantes : En prenant l’article de Louise comme exemple d’une analyse globale, nous souhaitons articuler la séance autour des questions suivantes :
- +  * Alors que Louise décrivait le passage de la vidéosphère à l’hypersphère,​ rendu possible par l’introduction de l’ordinateur,​ et détaillait les caractéristiques de cette dernière, pouvons-nous aujourd’hui,​ à l’époque de la connexion ambiante et de la géolocalisation,​ affirmer que ce passage est véritablement accompli et que nous sommes à l’époque de l’hyperconnexion ? 
-    ​Alors que Louise décrivait le passage de la vidéosphère à l’hypersphère,​ rendu possible par l’introduction de l’ordinateur,​ et détaillait les caractéristiques de cette dernière, pouvons-nous aujourd’hui,​ à l’époque de la connexion ambiante et de la géolocalisation,​ affirmer que ce passage est véritablement accompli et que nous sommes à l’époque de l’hyperconnexion ? +  ​* ​Quelles sont les répercussions de l’hyperconnexion sur la conception et la structuration du territoire, étant donné que, comme montré par Nicolas Nova (//Les médias géolocalisés. Comprendre les nouveaux paysages numériques//, 2009), les systèmes de la connexion mobile et de la géolocalisation privilégient l’environnement urbain au détriment de celui de la périphérie et de la campagne ? 
-    Quelles sont les répercussions de l’hyperconnexion sur la conception et la structuration du territoire, étant donné que, comme montré par Nicolas Nova (Les médias géolocalisés. Comprendre les nouveaux paysages numériques,​ 2009), les systèmes de la connexion mobile et de la géolocalisation privilégient l’environnement urbain au détriment de celui de la périphérie et de la campagne ? +  ​* ​Comment l’hyperconnexion change-t-elle la pratique de l’architecture urbaine — notamment avec l'​adoption du concept de « smart city », dans laquelle il est moins question de construire avec des matériaux que de collecter et gérer la masse des données produites par les habitants et les touristes ? 
-    Comment l’hyperconnexion change-t-elle la pratique de l’architecture urbaine — notamment avec l'​adoption du concept de « smart city », dans laquelle il est moins question de construire avec des matériaux que de collecter et gérer la masse des données produites par les habitants et les touristes ? +  ​* ​Bien qu'​elle reste en filigrane, la notion d’espace est centrale dans l’article de Louise, en particulier lorsqu’il s’agit d’espaces publics politiques construits par la prise de parole, le détournement et la réappropriation des médias de masse. Au-delà de la notion classique d’espace physique, mais sans l’évacuer pour autant, comment l’hyperconnexion ouvre-t-elle à d’autres formes d’espace ? Quelles sont les caractéristiques de ces nouveaux espaces ?
-    Bien qu'​elle reste en filigrane, la notion d’espace est centrale dans l’article de Louise, en particulier lorsqu’il s’agit d’espaces publics politiques construits par la prise de parole, le détournement et la réappropriation des médias de masse. Au-delà de la notion classique d’espace physique, mais sans l’évacuer pour autant, comment l’hyperconnexion ouvre-t-elle à d’autres formes d’espace ? Quelles sont les caractéristiques de ces nouveaux espaces ? +
- +
-  * Texte à annoter : https://​hyp.is/​BGP6UDRNEei8prOf7AgZ8g/​www.cairn.info/​revue-medium-2007-4-page-3.htm (Hypothesis est ouvert par défaut) +
-  * [[https://​mypads.framapad.org/​mypads/?/​mypads/​group/​edito17-18-8y6xot7v6/​pad/​view/​edito18-atelier-4-10avr-2018-br6xut79s|Prise de note]]+
  
 ===== Atelier 5 ===== ===== Atelier 5 =====
 15 mai 2018 : atelier 5\\ 15 mai 2018 : atelier 5\\
-Organisateurs : Marcello Vitali-Rosati ​& Évelyne ​Broudoux+Marcello Vitali-Rosati ​et Evelyne ​Broudoux ​nous proposent de travailler autour de l'​article "​[[http://​merzeau.net/​wp-content/​uploads/​2017/​06/​Merzeau-Damien-matrice-reticulaire.pdf|De la bibliothèque à l’Internet : la matrice réticulaire]]"​ de Louise Merzeau (2017) pour poursuivre notre second volet Territoire, espace, architecture. 
 + 
 +Pour que la discussion soit des plus intéressantes,​ je vous rappelle qu'il est essentiel que chacun lise et annote le texte en amont de la séance. Marcello et Evelyne nous proposent l'​argumentaire suivant : 
 + 
 +La notion d'​architecture semble être pertinente pour interpréter l'​espace numérique. Souvent utilisée dans le domaine des sciences de l'​information et de la bibliothéconomie,​ on la retrouve notamment dans la notion d'​architecture de l'​information. Dans le texte que nous proposons d'​analyser,​ Louise Merzeau souligne la portée du concept d'​architecture pour analyser le web en critiquant - avec Robert Damien - l'​idée d'un espace numérique déstructuré et chaotique. Elle montre, en même temps, les différences entre le modèle d'​architecture développé pour les bibliothèques et celui de la structuration du web, basée sur le fait que le web est un espace habité, un milieu d'​actions où l'​organisation des contenus est un processus continu et non une donnée préalable - comme dans le cas de la bibliothèque. Devrait-on opposer architecture du web et le modèle architectural des bibliothèques?​ Peut-on envisager d'​autres modèles? Que peut-apporter la notion d'​architecture de l'​information - qui est quasi-absente du texte de Louise? Et encore: l'​architecture reste-t-elle toujours une métaphore ou est-ce que les pratiques du web qui mettent l'​action devant la communication permettent de concevoir une véritable architecture - comme celle qui agence les espaces non-numériques ? 
 + 
 +Louise Merzeau tend à opposer la bibliothèque « monument » à une perception informationnelle souple, modelée par des variables, personnalisée. L'une des missions de la bibliothèque est en effet de proposer une organisation et une classification communes, adoptées par tous. Louise voudrait voir la bibliothèque s’ouvrir au flux et à la souplesse, la jugeant trop occupée à gérer ses stocks ; la bibliothèque pourrait alors remplir un nouveau rôle, celui de se substituer aux « assises politiques des savoirs et des opinions ». Cette tension pose la question de l'​articulation collective entre un environnement culturel stabilisé et un environnement toujours actualisé. 
 + 
 +Référence complète du texte : Louise Merzeau. De la bibliothèque à l’Internet : la matrice réticulaire. Boccon-Gibod Thomas; Ion Cristina; Mougenot Éric. Robert Damien, du lecteur à l’électeur. Bibliothèque,​ démocratie et autorité, BnF Éditions / Presses de l'​Enssib,​ 2017, 2375460618. halshs-01546684
  
-* [[https://​mypads.framapad.org/​mypads/?/​mypads/​group/​edito17-18-8y6xot7v6/​pad/​view/​edito18-atelier-5-15mai-2018-046xvt73z|Prise de note]]+  * Texte à annoter : https://​hyp.is/​Le9-fkmUEeihxeduRKrwyw/​merzeau.net/​wp-content/​uploads/​2017/​06/​Merzeau-Damien-matrice-reticulaire.pdf (Hypothesis est ouvert par défaut), 
 +  ​* [[https://​mypads.framapad.org/​mypads/?/​mypads/​group/​edito17-18-8y6xot7v6/​pad/​view/​edito18-atelier-5-15mai-2018-046xvt73z|Prise de note]].
 ====== Conférence 2 ====== ====== Conférence 2 ======
 5 juin 2018 : conférence de Lionel Ruffel 5 juin 2018 : conférence de Lionel Ruffel
  
 * [[https://​mypads.framapad.org/​mypads/?/​mypads/​group/​edito17-18-8y6xot7v6/​pad/​view/​edito18-conference-05juin-2018-au6xwt73p|Prise de note]] * [[https://​mypads.framapad.org/​mypads/?/​mypads/​group/​edito17-18-8y6xot7v6/​pad/​view/​edito18-conference-05juin-2018-au6xwt73p|Prise de note]]