Lucile Desmoulins

Membre permanent.e

Rattachement : Université Gustave Eiffel

 

Maîtresse de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication  Université Gustave EIFFEL

Responsabilités pédagogiques à l'Institut Francilien d'Ingénierie des Services (IFIS) - Campus du Val d'Europe (6/8 cours du Danube à SERRIS) : Licence professionnelle 'Qualité, Hygiène, Santé, sécurité au travail et Environnement' (Lpro QHSSTE) et parcours de Master 2 'Influence, Lobbying et Médias Sociaux' (M2 ILMS) sous mention 'Intelligence économique'

Les axes de recherche articulent au sein des SIC les approches communicationnelles des organisations et la communication stratégique.

Axes de recherche, terrains et méthodes

  • hybridation et transfert des formes organisationnelles en lien avec les modes de gouvernance, et les processus de décision, approche cognitive des politiques publiques, relations d'expertise et de conseil, influence, lobbying et plaidoyer ; think tanks ;
  • évolution des compétences et pratiques professionnelles en intelligence économique, en relations publics et en lobbying (écrits normés, relation-client, secret, éthique) ;
  • stratégies d’influence et de communication, pratiques instituantes et labelisantes, discours de légitimation ; identités et auctorialités numériques, discours et constructions identitaires institutionnelles ou professionnelles ; autorité ; porte-parolat ; instrumentalisation des discours scientifiques ; communication sur les risques professionnels ; communication de prévention ;
  • normes, valeurs et représentations sociales du management ; pratiques et normes comportementales en situations de management ; qualité de vie au travail et risques psychosociaux ; handicap.

Les méthodes d'enquête qualitatives associent l'ethnographie organisationnelle, les entretiens semi-directifs, l'analyse d'écrits d'écran, l'étude de discours, la sémiotique et l'analyse cinématographique dans un effort de confrontation critique entre les promesses encapsulées dans les discours et la réalité sociale.

Groupes et réseaux de recherche :

  • Membre de la SFSIC, société savante des Sciences de l'information et de la communication.
  • Membre du réseau scientifique Org&Co, espace de réflexion et de débat entre les chercheurs sur les évolutions de la communication des organisations
  • Membre d'EUPRERA,European Public Relations Education and Research Association et de l'ICA, International Communication Association et au sein de cette société savante, membre du groupe de travail sur le lobbying.
  • Participation aux activités du réseau RESIROC, qui travaille sur la professionnalisation des communicants
  • Vice présidente du Conseil scientifique de l'Association AFTIM - Bossons futé
  • Identifiant orcid : https://orcid.org/0000-0002-7514-8128
 

Publications



10 documents

Article dans une revue

  • Lucile Desmoulins, Camille Alloing, Vanessa Mohli. L’influence n’est-elle que donnée(s) ? Médiations et négociations dans les agences de communication « influenceurs ». Communication et Organisation, Presses Universitaires de Bordeaux, 2019, Pratiques de la communication et Big Data, Communication & Organisation (54), pp.29-40. ⟨10.4000/communicationorganisation.6692⟩. ⟨hal-01987776⟩
  • Lucile Desmoulins, Elise Le Moing-Maas. Fabrication, diffusion et normalisation de la « parole » managériale. Communication et Management, Eska, 2019, 16 (1), ⟨10.3917/comma.161.0047⟩. ⟨hal-02275764⟩
  • Lucile Desmoulins. Montrer, démontrer, dénoncer : violences physique et symbolique dans les images du travail. CinémAction, Cinémaction ; Filméditions ; Corlet, 2018, Violence, Censure et Cinema, 167. ⟨hal-02353953⟩
  • Lucile Desmoulins, Camille Rondot. Inscrire la diplomatique intellectuelle dans une capacité d’agir : l’Unesco et l’argument des think tanks. Hermès, La Revue- Cognition, communication, politique, CNRS-Editions, 2018, De la communication en diplomatie, pp.158-165. ⟨hal-02275931⟩
  • Lucile Desmoulins, Émeline Seignobos. Un think tank dans son art du lobbying et de la prescription : la défense du modèle mutualiste par l’Institut Montaigne. Études de communication - Langages, information, médiations, Université de Lille, 2017, pp.73-88. ⟨10.4000/edc.7106⟩. ⟨hal-02275767⟩
  • Lucile Desmoulins. Pédagogie et dilemmes de l'enseignement de l'éthique du lobbying. Communication & professionnalisation, Presses universitaires de Louvain, 2017, pp.122-144. ⟨10.14428/rcompro.vi5.913⟩. ⟨hal-02275766⟩
  • Lucile Desmoulins. Pour une double lecture institutionnaliste et communicationnelle des formes organisationnelles derrière l’appellation ‘think tank’. Revue française des sciences de l'information et de la communication, Société Française des Sciences de l'Information et de la Communication, 2016, ⟨10.4000/rfsic.2095⟩. ⟨hal-02275768⟩

Communication dans un congrès

  • Lucile Desmoulins. Les formations s’inspirant du théâtre : jouer pour ne pas être joué ?. Acteurs, Auteurs, Spectateurs. Quelle place et quel(s) rôle(s) pour les individus et les groupes au sein des dispositifs et des processus communicationnels ?, CIMEOS, Nov 2012, Dijon, France. ⟨hal-02353992⟩

Chapitre d'ouvrage

  • Lucile Desmoulins. La dévirtualisation des systèmes d’information dans les films de fiction : personnification, toute-puissance et malfaisance. Dominique Cotte (dir.). Mettre en visibilité le travail numérique, EME Editions, pp.61-102, 2012, 978-2-8066-0835-2. ⟨hal-02279718⟩

Pré-publication, Document de travail

  • Lucile Desmoulins. Faire et contrefaire des discours scientifiques : une forme « normale » de communication stratégique ?. 2020. ⟨hal-02554508⟩