Christian Bourret

Membre permanent.e

Directeur.trice adjoint.e

Professeur

Rattachement : Université Gustave Eiffel

Établissement : Université Gustave Eiffel

 

Points forts de mes activités de recherche et résultats marquants

THÈMES DE RECHERCHE DÉVELOPPÉS

Mes recherches concernent en premier lieu les organisations d’interface du secteur de la santé et notamment les dynamiques organisationnelles autour de la production collective d’information et de processus de communication. Elles se situent dans une approche relevant de la pensée complexe (approche systémique) et du constructivisme dans une perspective de recherche action s’appuyant notamment sur des études de cas. Ces dynamiques organisationnelles rencontrent la notion de dispositif dans ses aspects à la fois organisationnels et techniques (les réseaux de santé pouvant par exemple être considérés à la fois comme des dispositifs organisationnels et techniques) avec toute l’importance des outils (systèmes d’information, dossiers médicaux informatisés partagés …) et de leurs usages. A travers la notion de territoires de pratiques, mes travaux rencontrent l’intelligence économique dans sa dimension sociétale et l’intelligence territoriale dans une perspective de développement durable des territoires. Ils portent aussi sur la dimension patrimoine, et notamment patrimoine immatériel, des territoires et des organisations à leur convergence avec l’information scientifique et technique. Dans cette perspective de développement durable de territoires appréhendés comme territoires de projets, je travaille aussi sur l’importance de la formation, en particulier en apprentissage, pour le développement de zones défavorisées. Certains de mes travaux sur les dynamiques territoriales font aussi référence au tourisme.

POINTS FORTS DES ACTIVITÉS DE RECHERCHE

Analyse de situations d’information (positionnements des acteurs, enjeux, normes, qualité des relations, valeurs) en particulier pour des organisations innovantes d’interface visant à dépasser les cloisonnements, notamment entre médecine de ville et secteur hospitalier dans le secteur de la santé. Positionnement des différents acteurs et interactions : médecins, autres professions, patients, institutions. Proposition d’une approche qualitative centrée sur les sciences de l’information et de la communication des organisations d’interface en santé : approche analytique et pas prescriptive. Usages des TIC notamment en santé : systèmes d’information, dossiers partagés informatisés, e-santé, télémédecine, etc. Analyse des modalités de coordination et de coopération, évolution des métiers / usages TIC et repositionnement des acteurs. Territoires de pratiques.

PARTENARIATS PUBLICS PRIVÉS ET EXTERNALISATION

Mise en place de coopérations avec l’École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale (EN3S) autour du Master Ingénierie de la Protection sociale dont je suis responsable. Mise en place de coopérations avec l’organisme gestionnaire de la santé en Catalogne espagnole (Catsalut), le National Health Service (NHS) à Londres et le groupe coopératif Mondragon (Pays Basque espagnol). Participation à différentes communautés scientifiques : groupe d’expert en intelligence territoriale aidé par le CNRS, réseau européen de l’intelligence territoriale (ENTI), communauté Projectique, Codata France, réseau européen de recherche sur les services (Reser) …

ENCADREMENT DE MÉMOIRES DE RECHERCHE (MASTERS).

Participation à l’encadrement de 8 thèses.

Publications



documents