Axe 2 : Publication, communication et accès aux savoirs

Responsable de l'axe : Ghislaine Chartron

Membres | Publications

L’axe « Publication, communication et accès aux savoirs » s’intéresse aux modes de production, de médiatisation et de diffusion des savoirs. En savoir plus  

Actualités axe2

    • Atelier interdisciplinaire sur les systèmes de recommandation / Interdisciplinary Workshop on Recommender Systems
    • AISR 2017 ( en | fr ) Partenaires I. Appel à participations Voir sur le site de l’événement [Date étendue au 8 mars 2017] Les systèmes de recommandation atteignent aujourd’hui leur maturité avec une indéniable omniprésence tant sur les médias sociaux, que dans les plateformes collaboratives ou de vente en ligne. Après deux journées d’études interdisciplinaires au Cnam sur le sujet en 2012 et 2015, nous sommes heureux de vous convier à proposer une contribution à notre premier atelier interdisciplinaire sur les systèmes de recommandation qui aura lieu à Paris les 22 et 23 mai 2017. Les actes seront édités à l’issue de la tenue de cet atelier. Le format des communications est un format court : 20 000 signes en français, ou en anglais, pour un article (6 pages max. avec les illustrations en format IEEE) et 6 000 signes pour les présentations accompagnant les posters (recto-verso IEEE). Les formats de fichiers acceptés seront les .pdf, .doc, .docx, .rtf. Les axes thématiques seront principalement (mais non exclusivement) les suivants : Culture, médias et systèmes de recommandation ; Marketing numérique ; Publicité ciblée ; Profil d’utilisateurs et personnalisation ; Recommandation sociale ; Recommandation contextualisée et mobile ; Mesures d’évaluation et explication de recommandations ; Algorithmes des systèmes de recommandation ; Interface et interactions avec l’utilisateur Plates-formes et implémentation de systèmes ; Aide à la décision et temps réel ; II. Axes Thématiques : Systèmes de recommandation et digital marketing ; Algorithmes des systèmes de recommandation ; Plates-formes et implémentation de systèmes ; Aide à la décision et temps réel ; Culture, médias et systèmes de recommandation. III. Nature et format des communications Les actes seront édités à l’issue de la tenue du Workshop. Sont acceptées pour ce Workshop des communications courtes : 20 000 signes pour un article (6 pages max. en format IEEE) et 6 000 signes pour des posters (recto-verso IEEE). Les formats de fichiers acceptés seront les .pdf, .doc, .docx, .rtf. IV. Comité organisationnel Raphaël Fournier-S’niehotta (Cnam, Cédric) Gérald Kembellec (Cnam, Dicen) Maria Mercanti (IAE de Paris, Dicen) Fatma Siala (Université de la Manouba, ISAMM) Tiphaine Viard (Cnam, Cédric) V. Comité scientifique (en cours) Anne Boyer (Université de Lorraine, LORIA équipe Kiwi) Armelle Brun (Université de Lorraine, LORIA équipe Kiwi) Laurent Candillier (expert R&D indépendant, agréé par le ministère de la Recherche) Ghislaine Chartron (Cnam, Dicen-IdF) Rachid Chelouah (École Internationale du Traitement de l’Information, LARIS) Raja Chiky (Institut Supérieur d’Électronique de Paris, LISITE-RDI) Max Chevalier (Toulouse 3, Irit) Estelle Delpech (NLP Specialist Airbus, département Human Factors & Ergonomics in Design) François Debruyne (Lille 3, Geriico) Damien Dudognon (Overblog – Groupe Webedia) Raphaël Fournier-S’niehotta (Cnam, Cédric) Rushed Kanawati (Paris 13, LIPN) Gérald Kembellec (Cnam, Dicen-IdF) Maria Mercanti (IAE, Dicen-IdF) Frank Meyer (Orange Labs Products and Services – IMT) Elsa Negre (Paris-Dauphine, LAMSADE) Imad Saleh (Paris 8, Paragraphe) Camille Salinesi (Paris 1, CRI) Fatma Siala (Université de la Manouba, ISAMM) Mariem Siala (Institut des Hautes Études Commerciales de Carthage) Sahbi Sidhom (Université de Lorraine, LORIA équipe Kiwi) Maurice Tchuente […]
    • JE d’inauguration de la base « Bibliographies de critiques d ’art francophones »
    • Journée inaugurale Initié en 2014 le programme de recherche Bibliographies de critiques d’arts francophones réunit une équipe interdisciplinaire d’historiens de l’art, de l’architecture, du cinéma, de la photographie et de spécialistes des sciences de l’information et de communication. S’inscrivant dans la dynamique des humanités numériques, il a pour objectif de valoriser la recherche dans le domaine de la critique d’art par le biais d’une interface et d’une base de données (cf. Hackathon organisé le 3 février 2017). Il met ainsi à disposition des chercheurs les bibliographies primaires d’auteurs ayant exercé la critique d’art, issues de travaux de recherche préexistants et éditées par l’équipe de recherche. Le programme est centré sur une période allant du milieu du XIXe siècle à la fin des années 1930, bornes chronologiques bien entendu poreuses en fonction de l’activité de chaque auteur, qui sera toujours considérée dans son ensemble. Portant sur les critiques d’art francophones, le site est susceptible d’accueillir des acteurs des scènes artistiques françaises, belges ou suisses, tout en prenant également en compte le contexte colonial. L’interface est hébergée sur le serveur de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Mis en ligne en décembre 2016, il continuera d’être alimenté régulièrement à la fois par l’ajout de nouveaux critiques et par l’actualisation des documents pour les critiques déjà référencés. Il propose un répertoire monographique permettant d’accéder à une page par critique, comprenant trois documents téléchargeables : la bibliographie primaire du critique, signée du (des) chercheur(es) qui l’ont élaborée et éditée par l’équipe de recherche du projet, une bibliographie secondaire sur le critique, une liste des sources d’archives identifiées. Les corpus complets sont privilégiés : les références bibliographiques sont relatives aussi bien aux beaux‑arts qu’à l’architecture, aux arts décoratifs, à l’affiche, à la photographie, au cinéma, mais aussi à la littérature ou à la politique si les critiques ont écrit sur ces sujets. Les textes eux‑mêmes ne seront pas numérisés. Le site propose également une base de données comprenant l’ensemble des références présentes dans les bibliographies primaires des auteurs. Ceci représente environ 20 000 références à l’ouverture du site, couvrant une large période, du début du XIXe siècle au deuxième tiers du XXe siècle. Cette base de données permet une recherche simple et une recherche avancée dans les champs de titre et complément de titre, auteur et pseudonyme, année de publication et type de publication (article, préface, monographie, etc.). Le site comprend également un annuaire répertoriant les coordonnées des chercheurs ayant collaboré à une ou plusieurs pages consacrées à un critique, proposant ainsi un vaste panorama des chercheurs travaillant sur la critique d’art. L’interopérabilité du site avec les technologies du Web de données est assurée, permettant une forte interaction avec les plateformes comme Isidore (plateforme d’accès aux ressources scientifiques, CNRS) ou Hal (Hyper Archives en Ligne, CNRS) et les solutions logicielles de gestion de références bibliographiques comme Zotero ou Mendeley. Télécharger le programme.
    • Workshop-Hackathon
    • Pour l’ouverture du site et de la base de connaissances « Bibliographies de critiques d’art francophones » ( http://critiquesdart.univ-paris1.fr/) début février 2017, un Workshop sous forme de Hackathon est organisé par l’équipe afin de familiariser les chercheurs avec ce nouveau dispositif. Il s’agira alors non seulement d’apprendre à utiliser toutes les potentialités de la base grâce à un éclairage à la fois du côté de l’histoire de l’art, de la prosopographie et des humanités numériques mais aussi de commencer à constituer des objets de recherche. Sur inscription dans la limite des places disponibles. Télécharger le programme. Les jeux de données issus de la base sont mis à disposition pour permettre aux chercheurs intéressés, quelle que soit leur discipline, de constituer des corpus à analyser (http://critiquesdart.univ-paris1.fr/opendata.php). Période et volume de collaboration des critiques à des revues.
    • Livre Ecrilecture augmentée dans les communautés scientifiques
    • Couverture de l'ouvrage "Ecrilecture augmentée dans les communautés scientifiques"
      Ecrilecture augmentée dans les communautés scientifiques Humanités numériques et construction des savoirs Février 2017, ISTE éditions, Londres ISSN : 978-1-78405-220-1 eISNN : 978-1-78405-220-0 Résumé Les pratiques liées aux usages de lecture « savante » se sont perpétuées au cours des siècles et les annotations sont elles-mêmes devenues objets d’études, comme plus-values des textes originaux et documents. Historiquement reconnues depuis le XIIe siècle, les premières techniques de lecture dites « savantes » réunissaient la lecture et l’écriture dans un processus de lettrure, mêlant lecture attentive et commentaire. Le web a transformé cette activité par l’ajout de couches techniques concernant à la fois les processus d’écriture et de lecture, mais aussi la circulation des textes, leur augmentation potentielle et réalisée, leur diffusion et leur réception. Cet ouvrage a pour objectif d’examiner à l’heure de l’écrilecture informatisée les conditions matérielles de co-construction des savoirs scientifiques et leur augmentation. Sont donc présentés ici des études et retours d’expérience concernant les processus intellectuels instrumentés, les espaces de critique ouverts, l’édition savante collaborative, les modalités de circulation et de médiatisation des savoirs, les techniques élaborées et les outils employés. Coordonnateurs : (afficher/cacher) Evelyne BROUDOUX Dicen-IdF CNAM LabEx HASTEC (ANR‐10‐LABX‐85) Paris Gérald KEMBELLEC CNAM Dicen-IdF LabEx HASTEC (ANR‐10‐LABX‐85) Paris Auteurs : (afficher/cacher) Francesco BERETTA Pôle Histoire numérique, Larha-CNRS UMR5190 CNRS Lyon Thomas BOTTINI Dicen-IdF CNAM Paris Evelyne BROUDOUX Dicen-IdF CNAM LabEx HASTEC (ANR‐10‐LABX‐85) Paris Lisa CHUPIN Dicen-IdF CNAM Paris Camille CLAVERIE Dicen-IdF Université Paris-Ouest Nanterre Viviane CLAVIER Gresec Université Grenoble-Alpes Grenoble Hans DILLAERTS Ceric-Lerass Université de Montpellier 3 Montpellier Marc JAHJAH Cresat Université de Haute-Alsace Mulhouse Gérald KEMBELLEC CNAM Dicen-IdF LabEx HASTEC (ANR‐10‐LABX‐85) Paris Rosemonde LETRICOT Larha-CNRS UMR5190 Université Jean Moulin Lyon 3 Lyon Annaïg MAHÉ URFIST de Paris Université Paris-Sorbonne Dicen-IdF Paris Céline PAGANELLI Université de Montpellier 3 Ceric-Lerass Montpellier Lise VERLAET Université de Montpellier 3 Ceric-Lerass Montpellier Manuel ZACKLAD CNAM Dicen-IdF Paris
    • Parution: Publier,éditer, éditorialiser (DeBoeck)
    • Nouveaux enjeux de la production numérique Directeur d´ouvrage : Lisette Calderan, Pascale Laurent, Hélène Lowinger, Jacques Millet 2016 – 176 pages En différentes contributions, cet ouvrage propose un regard sur les spécificités de la publication aujourd’hui, et notamment celles liées au numérique.  http://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807306653-publier-editer-editorialiser Contribution Dicen-Idf :  Edition et publication des contenus : regard transversal sur la transformation des modèles (G. Chartron), chapitre 1
Page 1 sur 131234510Dernière page »