Archives novembre 2017

    • Appel à communication : 6e conférence Document Numérique et Société
    • Publié le 27 septembre 2018 par Evelyne Broudoux dans
    • Colloque international 6ème conférence Document numérique & Société INFORMATION-COMMUNICATION : LE RECOURS A L’ETHIQUE EN CONTEXTE NUMÉRIQUE les 27 et 28 septembre 2018 à l’Institut de la Communication et des Médias (Echirolles organisé par Dicen-Idf (Cnam) et le Gresec (Université Grenoble Alpes)  Appel à communications Résumés jusqu’au 15 décembre Si l’éthique est régulièrement convoquée dans de nombreux secteurs professionnels (santé, politique, environnement, etc.), sa référence est devenue fréquente dans les échanges issus d’autres domaines et ses enjeux ont aujourd’hui capté l’attention des pratiques informationnelles et communicationnelles ainsi que pour les métiers qui les représentent : journalistes, analystes, bibliothécaires, documentalistes. La vie quotidienne et les activités professionnelles sont maintenant largement rythmées par l’usage de réseaux sociaux numériques et la fourniture d’informations se voudrait hautement personnalisée par des plateformes qui façonnent les échanges. La prise de décision est guidée par l’utilisation d’algorithmes, les données massives alimentent l’apprentissage automatisé pendant que les informations et données personnelles se négocient sur le marché de l’information par les plateformes et les courtiers de données. Les citoyens, les organisations professionnelles apparaissent de plus en plus sollicités par des consultations numériques ouvertes à tous, prônant la transparence avant la prise de décision politique et la promulgation de nouveaux textes juridiques… Est-ce un renouveau des pratiques démocratiques ? De multiples formes surveillance imprègnent la vie publique et celle privée de notre vie quotidienne et posent un certain nombre de problèmes. Cette profusion appelle l’élaboration de typologies afin d’identifier leurs caractéristiques et d’apprécier leur portée. Et les conséquences de la personnalisation à outrance des services informationnels restent encore à évaluer. Dans ce sens, les questions éthiques qui intéressent le document et ses « écosystèmes », en ce qu’ils formalisent des liens sociaux (Pédauque, 2006) méritent une attention renouvelée : la déontologie, la confidentialité de l’information, la pluralité, les débats, la propriété intellectuelle, les biens communs, la liberté intellectuelle, sont des thématiques que l’on pourra convoquer. Dans l’édition 2018 de la conférence Document numérique & Société, nous sollicitons des propositions qui approfondissent ces questions concernant l’éthique dans le domaine de l’information et de la communication sous l’angle des logiques d’acteurs, des stratégies et des pratiques informationnelles et communicationnelles. Axe 1 – Régulations et auto-régulations au sein des industries de la culture et de l’information ainsi que des industries de la communication. A travers le choix de codes de déontologie, de chartes, de groupes de travail, de commissions ou de recommandations, les professions de l’information et de la communication tendent, depuis plusieurs années, à définir des bonnes pratiques et à faire évoluer les cadres d’usages et les cadres juridiques. La référence à l’éthique pourrait alors se dresser comme un rempart face aux développements marchands des industries de la culture, de l’information et de la communication dans une économie mondialisée, ou alors permettre d’engager des négociations équilibrées entre les parties prenantes. Ainsi les codes, chartes, déclarations, recommandations, nouvelles lois dont les évolutions sont à étudier, représentent une mobilisation des acteurs, une construction collective pour redéfinir les positionnements dans un marché de plus en plus concurrentiel, ces documents participant […]
    • Soutenance de la thèse de Lisa Chupin
    • Publié le 1 décembre 2017 par Manuel Zacklad dans
    • Le 1er décembre à 14h30, Mme Lisa Chupin soutiendra sa thèse de doctorat intitulée : Enjeux communicationnels de la conception de dispositifs de médiation documentaire augmentée pour les herbiers numérisés Devant un jury composé de : Mme Marie Després-Lonnet (Rapporteur) Mme Florence Millerand (Rapporteur) Mme Brigitte Simonnot Mme Geneviève Vidal Mr Manuel Zacklad (Directeur)  
    • INFORMATION-COMMUNICATION : LE RECOURS A L’ETHIQUE EN CONTEXTE NUMÉRIQUE
    • Publié le 27 novembre 2017 par Evelyne Broudoux dans
    • Appel à Communications jusqu’au 15 décembre 6ème conférence Document numérique & Société Les 27 et 28 septembre 2018 à l’Institut de la Communication et des Médias (Echirolles) organisé par Dicen-Idf (Cnam) et le Gresec (Université Grenoble Alpes)   Si l’éthique est régulièrement convoquée dans de nombreux secteurs professionnels (santé, politique, environnement, etc.), sa référence est devenue fréquente dans les échanges issus d’autres domaines et ses enjeux ont aujourd’hui capté l’attention des pratiques informationnelles et communicationnelles ainsi que pour les métiers qui les représentent : journalistes, analystes, bibliothécaires, documentalistes. La vie quotidienne et les activités professionnelles sont maintenant largement rythmées par l’usage de réseaux sociaux numériques et la fourniture d’informations se voudrait hautement personnalisée par des plateformes qui façonnent les échanges. La prise de décision est guidée par l’utilisation d’algorithmes, les données massives alimentent l’apprentissage automatisé pendant que les informations et données personnelles se négocient sur le marché de l’information par les plateformes et les courtiers de données. Les citoyens, les organisations professionnelles apparaissent de plus en plus sollicités par des consultations numériques ouvertes à tous, prônant la transparence avant la prise de décision politique et la promulgation de nouveaux textes juridiques… Est-ce un renouveau des pratiques démocratiques ? De multiples formes surveillance imprègnent la vie publique et celle privée de notre vie quotidienne et posent un certain nombre de problèmes. Cette profusion appelle l’élaboration de typologies afin d’identifier leurs caractéristiques et d’apprécier leur portée. Et les conséquences de la personnalisation à outrance des services informationnels restent encore à évaluer. Dans ce sens, les questions éthiques qui intéressent le document et ses « écosystèmes », en ce qu’ils formalisent des liens sociaux (Pédauque, 2006) méritent une attention renouvelée : la déontologie, la confidentialité de l’information, la pluralité, les débats, la propriété intellectuelle, les biens communs, la liberté intellectuelle, sont des thématiques que l’on pourra convoquer. Dans l’édition 2018 de la conférence Document numérique & Société, nous sollicitons des propositions qui approfondissent ces questions concernant l’éthique dans le domaine de l’information et de la communication sous l’angle des logiques d’acteurs, des stratégies et des pratiques informationnelles et communicationnelles. Axe 1 – Régulations et auto-régulations au sein des industries de la culture et de l’information ainsi que des industries de la communication. A travers le choix de codes de déontologie, de chartes, de groupes de travail, de commissions ou de recommandations, les professions de l’information et de la communication tendent, depuis plusieurs années, à définir des bonnes pratiques et à faire évoluer les cadres d’usages et les cadres juridiques. La référence à l’éthique pourrait alors se dresser comme un rempart face aux développements marchands des industries de la culture, de l’information et de la communication dans une économie mondialisée, ou alors permettre d’engager des négociations équilibrées entre les parties prenantes. Ainsi les codes, chartes, déclarations, recommandations, nouvelles lois dont les évolutions sont à étudier, représentent une mobilisation des acteurs, une construction collective pour redéfinir les positionnements dans un marché de plus en plus concurrentiel, ces documents participant aux équilibres recherchés, à l’ajustement des professions (journalistes, communicants, documentalistes…). […]
    • Atelier 1 – Séminaire Ecritures numériques et éditorialisation
    • Publié le 13 novembre 2017 par Marta Severo dans
    • La première séance du Séminaire Ecritures numériques et éditorialisation se tiendra le 13 novembre 2017 à 17h30, au CNAM. La séance sera animé par Nicolas Sauret et Gérard Wormser.  Pour avoir plus d’information pour le protocole de participation consulter la page du seminaire.  
    • Séminaire Écritures numériques et éditorialisation : saison 2017-18
    • Publié le 9 novembre 2017 par Marta Severo dans
    • Environnement, milieu, espace et architecture Inscription au séminaire « Ecritures numériques et éditorialisation » (cycle 2017-18) Télécharger le programme Site web du séminaire http://seminaire.sens-public.org/ Wiki du séminaire http://www.dicen-idf.org/wiki/doku.php?id=seminiaire:18:presentation Les précédents cycles du séminaire se sont attachés à articuler la notion d’éditorialisation avec différentes pratiques de l’édition numérique, en questionnant tant la production et la diffusion des savoirs (archive, bibliothèque, édition savante) que le journalisme ou les grandes plateformes du web.En éclairant de manière récurrente les liens entre espace, environnement et éditorialisation, ces séances sont venues interroger les travaux récents de définition et de conceptualisation de l’éditorialisation. Pour Marcello Vitali-Rosati, « l’éditorialisation désigne l’ensemble des dynamiques qui produisent et structurent l’espace numérique. Ces dynamiques sont les interactions des actions individuelles et collectives avec un environnement numérique particulier. » [1]. Dans cette définition, l’éditorialisation participe à la structuration de l’espace numérique et dès lors aux conditions même de la construction de connaissances, rejoignant en quelque sorte ce que Jeffrey Schnapp a conceptualisé avec le knowledge design [2].Louise Merzeau a montré de son côté le lien entre les dispositifs d’éditorialisation et l’arrangement de milieux transitionnels, qu’elle associe à un environnement-support [3], et au milieu transmédiatique. « Outre qu’il réintroduit du temps sédimenté dans le geste collaboratif, cet « étoilement applicatif » met en évidence la structure transmédiatique du milieu dans lequel les formes de la participation sont désormais appelées à s’exercer. […] Entre média et boîte à outils, cet « environnement-support » (Zacklad, 2013) marque l’avènement de pratiques d’écriture-lecture spécifiquement numériques, où nous voyons la marque d’une culture digitale en train de se constituer. » [4] En l’articulant avec les notions de milieu, d’espace, de territoire, d’écosystème, nous chercherons à déterminer en quoi l’éditorialisation permet de mieux comprendre cette « culture digitale ».Notre exploration théorique investira ainsi deux champs d’étude : environnement, écosystème, milieu territoire, espace, architecture Nous souhaitons proposer une formule en ateliers, invitant les participants au séminaire à un travail proactif d’annotation collaborative autour d’un corpus de textes récents. Il s’agira de mettre ces textes en perspective avec la théorie de l’éditorialisation et d’inscrire celle-ci dans une pensée du milieu et de l’espace « comme une perspective possible pour une refondation du collectif à l’ère des réseaux ».Nous nous emploierons en particulier à éclairer l’œuvre que nous a laissé Louise Merzeau et à poursuivre ainsi la contribution toujours lumineuse et inspirante de notre collègue.Chaque champ sera clôturé par une séance de conférence. Calendrier Les séances se dérouleront en duplex au CNAM de 17h30 à 19h30 et à l’Université de Montréal de 11h30 à 13h30, aux dates suivantes : Champ environnement, écosystème, milieu 13 novembre 2017 : atelier 1Organisateurs : Nicolas Sauret & Gérard Wormser 4 décembre 2017 : atelier 2Organisateurs : Servanne Monjour & Matteo Treleani 23 janvier 2018 : atelier 3Organisateurs : Chloé Girard & Jérôme Valluy 13 mars 2018 : conférence de Thierry Bardini Champ territoire, espace, architecture 10 avril 2018 : atelier 4Organisateurs : Emmanuel Château-Dutier & Enrico Agostini Marchese 15 mai 2018 : atelier 5Organisateurs : Marcello Vitali-Rosati & Évelyne Broudoux 5 juin 2018 : conférence Lionel Ruffel Informations pratiques CNAM salle 33.3.20 (entrée par la 2 rue Conté, Paris 3ème) les jeudis de 17h30 à 19h30 Protocole des ateliers Les ateliers […]
    • Soutenance de thèse de Lisa Chupin
    • Publié le 4 novembre 2017 par Manuel Zacklad dans
    • Le 1er décembre à 14h30, Mme Lisa Chupin soutiendra sa thèse de doctorat intitulée : Enjeux communicationnels de la conception de dispositifs de médiation documentaire augmentée pour les herbiers numérisés Devant un jury composé de : Mme Marie Després-Lonnet (Rapporteur) Mme Florence Millerand (Rapporteur) Mme Brigitte Simonnot Mme Geneviève Vidal Mr Manuel Zacklad (Directeur)